• Vos annonces ne sont pas forcément diffusées à chaque requête (en raison de la concurrence par exemple)
  •  Votre budget quotidien ne permet pas de diffuser systématiquement vos annonces. Pour que vos annonces soient diffusées tout au long de la journée, Google ne déclenche pas forcément l’affichage à chaque recherche.
  •  La localisation géographique peut empêcher la diffusion de vos annonces
  • Le montant de l’enchère, le niveau de qualité de votre annonce ne sont pas suffisant au moment ou vous effectuez la recherche
  • Votre budget maximum à été atteint

Search (stratégie pull) : il s’agit d’attirer, par l’entremise d’une publicité rédigée, sa clientèle cible qui cherche sur Google des mots-clés reliés à ses services offerts.

yH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7 - Foire aux questions (Google Ads)Display (stratégie push) : il s’agit de proposer ses services par l’entremise d’un visuel publicitaire attrayant sur des sites web sur lesquels se trouve la clientèle cible de ses services.

yH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7 - Foire aux questions (Google Ads)Shopping (stratégie pull) : il s’agit de mettre de l’avant des produits d’un site transactionnel sur la section Shopping de Google ou sur la page de résultats de recherche lorsqu’un client cherche le type de produit associé au vôtre.

Il y a deux éléments principaux qui permettent d’être en première position :

  • Les enchères($ du CPC) : Selon le nombre de compétiteurs, plus nous acceptons de payer un coût car clic (CPC) élevé pour un clic sur l’annonce, plus l’annonce sera bien positionnée.
    • Exemple : Mikael Proulx choisit un CPC de 2,05$ pour le terme de recherche « pose de céramique ». Son compétiteur Jo Bine le rénovateur choisit un CPC de 2,10$ pour le même terme. Ce dernier aura un meilleur positionnement, excepté si le score de qualité de Mikael est meilleur.
  • La score de qualité de l’annonce: Une annonce publicitaire qui contient les mêmes mots-clés tapés par un internaute et qui réfère à une page web avec du contenu textuel exhaustif incluant les mêmes mots-clés, aura un score plus élevé.
    • Exemple :
      • Mots-clés tapés sur Google : « Pose de céramique »
      • Annonce :
        yH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7 - Foire aux questions (Google Ads)
      • Page sur laquelle l’annonce est dirigée : Construction Mikael vous propose un excellent service de pose de céramique…Voici les étapes de la pose de céramique

Si le score de qualité des annonces de Mikael est assez bon, alors il se peut que, malgré que Jo Bine accepte de payer un CPC maximum de 2,10$ et que Mikael accepte de payer un CPC maximum de 2,05$, Mikael soit positionné au-dessus de Jo Bine sur la page de résultats de recherche Google.

En somme, il faut donc :

  • Une enchère au CPC dans la moyenne ou plus haut que ses concurrents. Notre outil d’analyse des mots-clés nous aide à connaître la moyenne.
  • Rédiger des annonces qui détaillent bien les services offerts.
  • Avoir une page d’atterrissage (landing page) qui décrit bien les services offerts.

On ne peut pas garantir qu’un appel sera effectué à partir d’un numéro de téléphone présent sur une annonce. Tout dépend du service offert.

  • Un restaurant qui fait de la publicité a beaucoup plus de chance de recevoir des appels téléphoniques de l’annonce par des gens qui souhaitent réserver une table.
  • Un architecte risque de recevoir moins d’appels puisque les gens cliqueront davantage sur son site pour en savoir plus sur son portfolio et ses projets.

Malgré tout, il y a deux astuces qui permettent d’encourager les internautes à appeler :

  • Les extensions d’appel (voir l’annonce ci-haut) : un bouton-appel qui est situé sous l’annonce. On peut choisir l’option « mobile uniquement » qui permet d’afficher le numéro de téléphone seulement sur les appareils qui peuvent appeler, donc les téléphones cellulaires.
  • Les appels à l’action dans le message publicitaires. Exemple : Nous sommes une entreprise…Appelez-nous pour plus de détails !

Plusieurs facteurs expliquent une baisse du trafic sur le site web, en magasin ou une diminution des appels. Les voici :

  • L’ajout d’un concurrent : si Home Dépôt arrive avec un budget publicitaire élevé dans la région que vous convoitez en offrant le même service, alors il se peut que vous tombiez en seconde position sur Google si vous n’acceptez pas d’augmenter la valeur ($) de votre coût par clic.
  • La saison : il est important de tenir compte de la période des ventes selon les saisons. Si le mois de février est l’un des mois où le service que vous offrez n’est pas grandement demandé, alors diminuez votre budget ce mois-ci et conservez-le pour les mois où la demande sera plus forte. Nous avons un outil pour nous dire la popularité des mots-clés à chaque mois.
  • Annonce stagnante : le marché de la publicité change rapidement et si vous n’optimisez pas vos annonces régulièrement dans l’année ainsi que la configuration de celles-ci, alors il se peut que vos publicités soient moins valorisées par Google. Si vous offrez une promotion qui n’est pas valide dans une annonce, alors c’est un clic perdu. Si vous continuez à mettre de l’avant des annonces de piscine au mois de novembre, alors ça manque de pertinence et ça enlève du budget à vos publicités qui en valent la peine, donc les spas. Google aime les comptes actifs et les publicités qui changent au cours des saisons.
  • Changement dans la configuration du compte : il y a peut-être un élément qui a été modifié au sein du compte pour quelconque raison ou simplement à cause d’une mise à jour d’AdWords. C’est pourquoi, il importe de faire des rapports et des optimisations mensuels.

Oui et non.

  • Oui, si le service que vous offrez à une grande demande ou si vous couvrez une grande région, alors chaque dollar sera bien investi.
  • Non, si la demande n’est pas présente. Dans le cas où le service répond à un besoin très « niché », alors Google ne dépensera pas tout le budget publicitaire si ce dernier est trop gros. On peut alors augmenter le secteur pour augmenter le budget. Toutefois, il arrive qu’on ne puisse pas élargir le secteur et, dans ces cas, il ne faut pas ajouter des mots-clés trop généraux en pensant attirer plus de personnes. Les gens qui tapent des mots-clés généraux ne cherchent pas nécessairement tous les services et/ou les produits spécialisés que vous offrez.
  • Nombre d’impressions, de clics, d’appels
  • Le positionnement moyen sur Google
  • CPC moyen (coût par clic)
  • Images des résultats sur mobile, tablette et ordinateur
  • Mots-clés populaires
  • Provenance des clics
  • Données sociodémographiques
  • Suggestions et recommandations d’optimisation à effectuer